À propos des loyers indicatifs de référence

Quel est l'objectif de ce site?

Bruxelles connaît un taux particulièrement important de locataires. Notre Région possède également une envergure internationale et beaucoup de non-bruxellois arrivent sur le marché locatif. Par conséquent, bon nombre de personnes ne connaissent pas bien la réalité des loyers à Bruxelles. En effet, s'il est possible de trouver facilement des annonces de logements à louer, il n'est pas simple de comparer une telle masse d'informations selon les quartiers et l'état du bien.

L'objectif premier de ce site est par conséquent d'offrir une vision claire des loyers pour le grand public. En tant que locataire ou en tant que bailleur, vous pourrez ainsi mieux estimer le loyer demandé ou à demander compte tenu du marché et des caractéristiques du bien.

Par ailleurs, les loyers indicatifs de référence seront utilisés dans le cadre de l'encadrement d'une allocation de loyer destinée à un public à revenus limités. Cette allocation est actuellement à l'étude et nécessitera le respect de loyers non excessifs établis sur la base de ces loyers indicatifs de référence.

Mon loyer doit-il suivre le loyer de référencee?

Le loyer indicatif de référence n'est pas contraignant. Sa portée est purement indicative. La mise en place de loyers encadrés n'est pas prévue dans la Déclaration de Politique Régionale du Gouvernement.

En dehors de cadres réglementaires particuliers (locations via agences immobilières sociales, logements sociaux, logements conventionnés), le montant du loyer est déterminé librement par le bailleur sur le marché privé.

Comment sont calculés les loyers indicatifs de référence?

Les loyers indicatifs de référence repris sur ce site s'appuient sur les données cumulées de trois Observatoires des Loyers (2012, 2013 et 2015), à savoir 8.400 enquêtes menées auprès de locataires différents. Ces données ont également été combinées avec des informations issues d'environ 170.000 certificats de Performance Energétique du Bâtiment (PEB). Il s'agit donc de loyers réellement pratiqués tels que communiqués par les locataires.

Les 118 quartiers identifiés par le Monitoring des Quartiers ont été divisés en 7 groupes sur la base des loyers pratiqués. Toutes ces données ont été recoupées pour former une grille de laquelle ressortent les loyers indicatifs de référence selon la localisation du bien, sa superficie, son état et le nombre de chambres mises à disposition.

Ensuite, ces loyers indicatifs de référence se voient majorés ou minorés par un montant forfaitaire selon des indicateurs de confort ou d'inconfort spécifiques au logement. Ces indicateurs ont été choisis sur la base de leur degré d'influence sur le loyer, de leur fiabilité statistique et de la facilité avec laquelle les parties peuvent les constater.

Ainsi, un bonus est ajouté au loyer indicatif de référence lorsque le bien présente un bon niveau de performance énergétique (PEB A à D) ou lorsqu'il est loué avec une seconde salle de bain, un garage, un grenier ou une cave. De même, un malus diminue le loyer indicatif de référence lorsque le bien présente un mauvais niveau de performance énergétique (PEB F et G) ou lorsqu'il est loué en l'absence d'un système de chauffage central, d'outils de régulation thermique ou de d'espaces récréatifs tels qu'un jardin, un balcon ou une terrasse.

Finalement, une marge de 10% est créée autour du loyer médian. Elle matérialise d'autres éléments pouvant influencer le loyer, tels qu'une cuisine équipée, une vue exceptionnelle, une architecture particulière, la présence extérieure d'équipements collectifs ayant une influence positive ou négative sur le quartier, etc.. Les loyers indicatifs de référence sont donc représentés par une fourchette de prix permettant d'inclure des éléments non repris au sein de la grille des loyers étant donné leur faible fiabilité statistique ou leur impact de moindre importance sur les loyers.

Ce site et ses impacts sur le marché locatif font l’objet d’une évaluation menée par un consultant externe chargé de rendre son rapport après 6 mois d’analyse.